Calculer sa retraite en France

Pour calculer sa retraite en France il faut d’abord comprendre qu’il existe 2 régimes différents : la retraite de base et la retraite complémentaire.
Dans les 2 cas, la personne cotise tout au long de sa vie active pour un
ou les 2 régimes en fonction de son statut professionnel.

Par exemple, si vous avez exclusivement cotisé en qualité de salarié, vous toucherez obligatoirement les 2 pensions au moment de votre retraite. (Lire aussi : qu’est-ce que la retraite complémentaire ?).

Alors, comment effectuer le calcul de ses droits pour mieux anticiper sa retraite ?

Comment calculer sa retraite ?

Pour calculer le montant de votre retraite de base à taux plein en tant que salarié, il faut commencer par déterminer son Salaire Annuel Moyen (SAM). Celui-ci prend en compte vos 25 meilleures années en matière de revenus. Additionnez chaque salaire annuel, puis divisez ce chiffre par 25 pour obtenir le montant de votre SAM.

Il faut ensuite appliquer un taux correspondant à 50 % de cette moyenne et vous obtiendrez le montant de votre retraite de base à taux plein.

À noter que les salaires peuvent être revalorisés chaque année en suivant la grille de coefficient des revalorisations :

Calculez le montant de votre retraite

Moins de 2 mn

Gratuit

Confidentiel

Coefficients applicables aux salaires de 1936 à 2018

Table Header Table Header
2018
1,015
2017
1,023
2016
1,023
2015
1,024
2014
1,024
2013
1,037
2012
1,058
2011
1,079
2010
1,089
2009
1,099
2008
1,108
2007
1,12
2006
1,139
2005
1,16
2004
1,18
2003
1,199
2002
1,219
2001
1,246
2000
1,271
1999
1,278
1998
1,293
Table Header Table Header
1997
1,307
1996
1,321
1995
1,354
1994
1,37
1993
1,395
1992
1,395
1991
1,441
1990
1,464
1989
1,504
1988
1,56
1987
1,597
1986
1,657
1985
1,696
1984
1,769
1983
1,866
1982
1,978
1981
2,215
1980
2,509
1979
2,854
1978
3,129
1977
3,479
Table Header Table Header
1976
4,033
1975
4,746
1974
5,638
1973
6,395
1972
6,92
1971
7,68
1970
8,561
1969
9,424
1968
10,872
1967
11,795
1966
12,458
1965
13,183
1964
14,094
1963
15,646
1962
17,53
1961
20,334
1960
23,387
1959
25,187
1958
27,831
1957
31,594
1956
33,966
Table Header Table Header
1955
38,046
1954
41,28
1953
44,174
1952
44,789
1951
53,749
1950
75,743
1949
86,341
1948
102,15
1947
146,308
1946
1 565,233
1945
1 901,491
1944
5 757,725
1943
7 128, 137
1942
7 128, 137
1941
11 092,575
1940
16 631,625
1939
16 631,625
1938
18 119,950
1937
19 973,600
1936
28 518,885

Exemple d’un calcul de retraite de base

Prenons l’exemple de Christophe, né en 1969.

Celui-ci gagnait 19 200€ en 1990 (après conversion)

Nous multiplions donc son salaire annuel par son coefficient de revalorisation soit 1,464 (coefficient de 1990)

Son salaire de 1990 correspond donc à : 19 200€ x 1,464 = 28 108€

Le même calcul sera ainsi effectué pour les 25 meilleures années de salaires, revalorisations incluses soit au total : 804 900€

Nous divisons ensuite ce total par 25 : 804 900€ / 25 = 32 196€ pour connaitre le salaire moyen de ses 25 meilleurs années.

Et nous divisons donc cette moyenne par 2 pour avoir sa retraite soit : 32 196 / 2 = 16 098€

Besoin de conseils ? Demandez
un entretien téléphonique gratuit
Confidentiel
et sécurisé

Nos conseillers
vous répondent

Vais-je percevoir ma retraite à taux plein ?

Vous percevrez votre retraite à taux plein si vous vous trouvez dans l’une des 2 situations suivantes :

1) Si vous partez à la retraite à l’âge légal :
• Entre 60 et 62 ans pour les personnes nées avant 1995
• 62 ans pour les personnes nées après 1955
En plus de cela, vous avez cotisé entre 160 et 172 trimestres en fonction de votre année de naissance.

2) Si vous partez à l’âge légal de la retraite à taux plein :
• Entre 65 et 67 ans pour les personnes nées en 1955 et avant
• 67 ans pour les personnes nées après 1955
Ici, vous n’avez pas suffisamment cotisé sur le nombre de trimestres demandés.

Bon à savoir : les montants des salaires ne sont comptés que dans la limite de plafond annuelle de la sécurité sociale (Pass). En cas de dépassement, seule la part des revenus incluse dans le plafond est retenue.

À noter que la pension à taux plein dispose d’un seuil minimal, plus communément appelé minimum contributif.

Quels facteurs impactent le montant de la retraite à taux plein ?

• Le coefficient de proratisation : modifie votre retraite lorsque vous avez moins cotisé que la durée légale de trimestres dans le régime général.
• La décote : le principe est le même mais elle s’applique pour tous les régimes.
• La surcote : intervient lorsque vous cotisez au-delà de l’âge légal et de la durée d’assurance nécessaire.

Les polypensionnés

Les polypensionnés sont des retraités qui ont cotisé auprès de plusieurs régimes. Cela peut entrainer une diminution du nombre de trimestres retenus dans le cadre d’une cotisation au régime général, même si vous atteignez le nombre requis, tous régimes confondus.

Par exemple, vous avez complété 125 trimestres pour le régime général et 39 pour les autres régimes. En cas de naissance après 1952, vous répondez aux conditions du taux plein et avez complété les 164 trimestres demandés. La pension de votre régime général à taux plein sera donc calculée en fonction des trimestres complétés dans ce régime soit le montant de votre pension multiplié par 125/164.
Ici, le coefficient de proratisation impacte le montant de votre pension mais pas la décote

Découvrez tout sur la retraite grâce à notre guide offert

Déjà plus de 4 000 guides téléchargés

Ils nous ont fait confiance